Charente : Un nouveau CFA pour les jeunes en apprentissage

Via le projet ‘Nouvelle génération et filières d’excellence’, un nouveau bâtiment répondant aux normes actuelles sera mis à disposition des jeunes apprentis en Charente.

Chasseneuil-sur-Bonnieure, en Charente, va bientôt bénéficier d’un CFA moderne. Le président de la région ALPC (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes) a officialisé le début des travaux au mois de mars. Le nouveau bâtiment est prévu pour accueillir les jeunes apprentis dès la rentrée 2017. Ce nouvel établissement de 5 000 m2 a été conçu par ‘L2 Architectes’. Il se fait dans le cadre du projet ‘Nouvelle génération et filières d’excellence’.

Double label

Ce nouveau CFA pour les métiers de l’écoconstruction et du bâtiment a comme objectif d’être la vitrine de l’innovation et de l’économie verte. Selon le conseil régional, ce sera un outil adapté et orienté vers la performance énergétique. Il est conçu de sorte à correspondre à la certification HPE (Effinergie+) ainsi qu’au label ‘Bâtiment biosourcé 3e niveau’. Pour sa construction, près de 3 000 tonnes de bois issues de la région vont être employées. En matière d’énergie, le bâtiment correspondra aux performances RT2012 moins 20% via le renforcement de l’isolation et l’installation de divers puits de lumière naturel. À l’ensemble va s’ajouter un système de production d’eau chaude depuis une chaudière bois et le solaire.

D’après le cabinet d’architecte en charge du projet, le bâtiment servira d’outil d’enseignement. De ce fait, la totalité des réseaux et des éléments techniques vont être visibles pour que les jeunes apprentis puissent les voir et les étudier. Aussi, les élèves pourront accéder au BIM (Building Information Modeling).

Privilégier les entreprises charentaises

En tout, 22.5 millions d’euros seront nécessaires pour mettre sur pied ce nouveau bâtiment. Quand il ouvrira ses portes, ce centre pourra proposer des formations concernant 20 métiers, du CAP jusqu’au BTS. Chaque année, l’établissement pourra accueillir autour de 800 apprentis.

La mise en place de ce chantier est une aubaine pour le secteur du BTP, car sur les 21 lots, 17 ont été octroyés à des sociétés charentaises. À titre d’exemple, le terrassement et la VRD sont attribués à ‘Lacroix Travaux Publics’ (Merpins), l’électricité est revenue à ‘Eiffage Energie’ (Isle-d’Espagnac), les menuiseries externes sont octroyées à ‘SARL Verrespace’ (Champniers). Le département de la Vienne bénéficie également de plusieurs lots : Merlot (Châtellerault) pour l’ossature bois et Boutillet (Chauvigny) pour le gros œuvre.